Mieux protéger les vignes et les vergers : Weenat dévoile son nouveau capteur d’humectation foliaire au SIVAL

Communiqué de presse

L’entreprise nantaise Weenat dévoile son nouveau capteur d’humectation foliaire mobile et connecté au SIVAL, du 14 au 16 janvier 2020.
Ce capteur aide les agriculteurs à anticiper l’apparition de maladies cryptogamiques ou fongiques et à optimiser leurs traitements phytosanitaires. Il s’inscrit dans la stratégie globale de l’entreprise : donner les moyens aux agriculteurs de mieux anticiper les risques climatiques et sanitaires.


Optimiser la stratégie de protection des vignes et des vergers

Conçu pour imiter le comportement thermodynamique d’une feuille (densité, capacité calorifique, épaisseur…), le capteur d’humectation foliaire mobile et connecté Weenat permet à l’agriculteur d’optimiser sa stratégie de protection des cultures. Il mesure en temps réel et à distance, la durée et l’intensité de l’humectation foliaire sur les plantes. Il a été conçu pour répondre à deux besoins majeurs des agriculteurs : anticiper l’apparition de maladies cryptogamiques et optimiser l’application de produits phytosanitaires.

Anticiper l’apparition de maladies cryptogamiques ou fongiques

Avec le capteur d’humectation foliaire, l’agriculteur dispose de données ultra-locales et en temps réel qui lui permettent d’anticiper les risques liés aux maladies cryptogamiques ou fongiques.

Pour encore plus de précision, le capteur d’humectation foliaire peut se connecter avec l’outil d’aide à la décision RIMpro pour la gestion durable des maladies et des ravageurs du pommier, du poirier et de la vigne. RIMpro utilise des modèles de populations qui simulent le développement des ravageurs tout au long de la saison, permettant de suivre l’augmentation des risques d’infections au fur et à mesure des cycles de développement des ravageurs.

« Le savoir-faire de Weenat nous a permis de connecter ce capteur à des outils d’aide à la décision, tels que RIMpro. L’agriculteur peut ainsi évaluer avec précision le risque de contamination fongique à partir des données mesurées sur sa parcelle, et agir en conséquence pour protéger ses cultures », explique Jérôme Le Roy, fondateur de Weenat.

Optimiser l’application de produits phytosanitaires

La pulvérisation est très dépendante de la météo. Le type de produit et le mode d’application du produit peuvent demander des conditions météorologiques très fines.

Pour un traitement bas-volume ou ultra bas-volume (UBV), la rosée permet par exemple de diluer le produit sur une surface plus importante de la feuille et améliore son efficacité. A l’inverse, dans le cas d’un traitement avec un volume de bouillie standard, la présence de rosée est déconseillée. Les gouttelettes pulvérisées et la rosée seront trop lourdes pour rester sur les feuilles. Le produit risque alors de lessiver avant d’être absorbé par la plante.

Nicolas Kerdranvat, responsable des services chez Le Gall-Corre, implanté dans le Finistère, Côtes-d’Armor et le Morbihan témoigne : « De nombreux clients producteurs de pommes de terre, oignons, échalotes nous ont fait part de leur besoin de connaître l’humectation sur les feuillages de leurs plantes. Pour ces cultures, la donnée de l’hygrométrie est parfois insuffisante pour déterminer l’efficacité des traitements sur les feuilles. L’intensité et la durée de l’humectation sont donc deux données essentielles pour orienter le traitement, en l’utilisant uniquement lorsque les conditions météo sont favorables, et pour assurer la bonne tenue des traitements fongiques. »

En anticipant mieux l’apparition de maladies cryptogamiques et en évitant des passages d’application de produits phytosanitaires inutiles, l’agriculteur gagne ainsi du temps, réalise des économies et limite l’impact environnemental de son activité.


Mesurer l’humidité en temps réel au plus près des feuillages

L’agriculteur a accès à des données ultra-localisées et expertisées, transmises en temps réel sur une interface simple de pilotage des cultures. Il peut ainsi suivre facilement l’évolution de l’humectation foliaire sur ses parcelles, surveiller la durée d’humectation entre deux dates afin d’évaluer les risques de maladie, consulter l’historique des données pour repérer les schémas récurrents et sécuriser ses récoltes.

« Chaque agriculteur a des besoins spécifiques selon sa culture, son terroir et ses conditions pédoclimatiques. Dans le cas des productions viticoles et arboricoles, particulièrement sensibles au risque maladie, une connaissance fine de l’humectation foliaire est un atout précieux pour prendre les bonnes décisions au moment de traiter » explique Jérôme Le Roy.


Des solutions développées depuis 2017 pour la viticulture et l’arboriculture

Les ingénieurs agronomes de Weenat développent des solutions spécifiques pour la viticulture et l’arboriculture depuis plus de trois ans. Afin de répondre à la problématique de la gestion du risque gel en viticulture et en arboriculture, Weenat a par exemple développé un capteur capable d’alerter l’agriculteur en cas d’épisode de gel constaté sur la parcelle. La solution Gel Weenat a d’ailleurs été primée au SIVAL 2019. Pour en savoir plus : La solution Gel Weenat primée au SIVAL 2019

Plusieurs partenariats avec des acteurs techniques de référence tels que Intelligence Technology Knowledge (ITK), à l’origine du modèle Vintel® et l’Institut Français de la Vigne et du vin (IFV), dont l’OAD Decitrait® vient d’être primé au SITEVI, ont en outre permis à Weenat de développer des solutions à l’épreuve du terrain.


L’équipe Weenat sera présente au SIVAL à Angers, du 14 au 16 janvier 2020 aux côtés des startups de La Ferme Digitale / stand 633, allée I (HALL Grand Palais)


A propos de Weenat

Grâce à une application mobile et des capteurs agro-météo, Weenat propose aux agriculteurs des solutions mobiles et simples d’utilisation pour suivre en temps réel les conditions météorologiques et agronomique de leurs parcelles du semis à la récolte. Des solutions qui lui permettent de gérer au mieux ses ressources en optimisant sa rentabilité, son temps, et son impact environnemental.

Chiffres clés : 6 types de capteurs météo connectés / 4 000 utilisateurs et capteurs installés en France et dans le monde / 22 collaborateurs / 95 % de réabonnement /+ de 60 partenariats avec des coopératives, négoces, instituts techniques de recherche et agro-industriels.

Plus d’informations sur www.weenat.com


Contacts presse / Agence Communicante

Caroline Chadal – caroline@chadal-rp.fr – 06 78 34 98 53
Véronique Spaletta – veronique.spaletta@communicante.fr – 06 87 19 07 09

Communiqué de presse téléchargeable : Mieux protéger les vignes et les vergers : Weenat dévoile son nouveau capteur d’humectation foliaire au SIVAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *